Une action fluide


Améliorez votre manière de pédaler. L' ingénieur à Munich et expert en biomécanique Wolfgang Petze se pose des questions sur tout ce qui a été publié sur « l'action fluide ». Nous expliquons sa méthode et montrons comment l'utiliser pour améliorer votre technique.


Pédaler dans un style circulaire fluide et s'assurer que toutes les forces sur les manivelles sont utilisées pour une propulsion efficace : c'est ce qui pourrait bien résumer l'action de pédaler de manière fluide. A chaque tour de manivelle, pousser en continu, résister et tirer - voici comment la bonne manière de pédaler à été enseignée jusqu'à présent... Et c'est faux dit Wolfgang Petzke. Sa théorie est qu'il n'est pas nécessaire de se concentrer pour obtenir le plus de force et de fluidité possibles sur les pédales, mais il faut améliorer l'action des jambes sur les plans biomécanique et énergétique.

Petzke ne dit pas seulement cela parce qu'il a étudié les jambes des cyclistes sportifs et le pédalage comme personne d'autre. L'ingénieur mécanique a toujours été fasciné par ces problèmes bio/techniques depuis ses études. Entre-temps il a mis au point une technique de test avec laquelle il peut déterminer, non seulement la force totale de pédalage, mais aussi la magnitude et la direction des forces qui s'exercent sur la pédale. Il a aussi programmé un logiciel qui simule de façon réaliste l'orchestration complexe des muscles, articulations et leviers des jambes du cyclistes. Ces deux techniques réunies ont été appelées Caloped, terme qui a été utilisé pendant quelques années dans la profession médicale pour aider les patients qui réapprennent la coordination et les mouvements musculaires en rééducation. Wolfgang Petzke propose aussi des tests individuels aux coureurs cyclistes pour améliorer leur technique de pédalage ou pour éliminer les douleurs chroniques provoquées par une mauvaise répartition de la charge.

Objectif : faire travailler les muscles ensemble plutôt que l'un contre l'autre

L'approche révolutionnaire de Caloped est que la force appliquée sur la manivelle n'est plus le point principal ; ce n'est pas important, dit Petzke, que les forces soient exercées dans la bonne direction,que les pieds tirent, résistent ou poussent. Petkze prend plutôt les jambes (y compris les articulations de la hanche et des chevilles) comme un système et examine de quelle manière le mouvement, et au bout du compte l'énergie de propulsion, vient de la tension musculaire. Le truc dans ce programme est qu'en utilisant des données venant d'une jambe précisément mesurée et les forces mesurées sur cette pédale de test, il trouve l'équilibre de travail entre chaque articulation (hanche, genou, cheville). Le logiciel montre cela comme la puissance au niveau de la hanche, du genou et du pied. Maintenant il peut voir si les muscles travaillent en harmonie ou de façon antagoniste - qu'un simple groupe musculaire participe à la propulsion ou qu'il s'y oppose. Il est important d'éliminer de l'équation l'influence que chaque jambe peut avoir, juste à travers sa masse et sa vitesse pendant le pédalage. D'autres experts sont d'accord pour dire que c'est un progrès par rapport aux méthodes précédentes. Thomas Jaitner - professeur junior en science de l'entraînement et du mouvement à l'Université Technique de Kaiserslauten dit « Le système fonctionne très bien. L'avantage vient du fait de pouvoir étudier les raisons du mouvement ».

L'idée d'une force de pédalage uniforme est erronée

Les ramifications sont d'une grande portée pour le concept d'action circulaire : la pression (force) ressentie sur le pied n'est pas une indication fiable pour savoir que la musculature de la jambe travaille efficacement, parce que la masse de la jambe est aussi une source de pression qui fatigue la jambe. Il doit donc y avoir un autre moyen de définir la technique de pédalage de manière optimale. Petzke recommande « de porter la tension et le mouvement des muscles en harmonie. De ne pas essayer délibérément d'exercer la pression dans une direction précise sur les pédales ». La biomécanique se souvient de l'exemple de trois coureurs de l'équipe nationale allemande. Ils se sont entraînés en suivant les conseil de leur entraîneur en résistant vers l'arrière, juste après que la manivelle a atteint l'horizontal. « Le groupe musculaire à l'arrière de la cuisse travaillait donc en antagonisme avec le mouvement d'étirement incomplet du genou, ce qui diminuait l'efficacité de plusieurs pourcents ». Au lieu de ça, dit Petzke, vous devriez garder en tête le mouvement des jambes et pédaler activement . « Le transfert d'énergie aux pédales fait automatiquement suite à cette action ».

La différence entre les deux modèles de mouvement peut être mis en évidence en utilisant cet ordinateur et cette technique de test. Un exemple : Pour une puissance moyenne par jambe de 200 watt, en utilisant la méthode de Petzke, les muscles extenseurs du genou génèrent 300 watts maximum et les muscles extenseurs de hanche 250 watts. Si vous essayer d'avoir la même puissance moyenne avec un mouvement de pédalage uniforme, ces mêmes groupes musculaires devront générer plus de 350 watts. Donc si vous vous concentrez sur le mouvement des jambes au lieu de vous concentrer sur la force, vous soulagez les articulations et roulez aussi plus efficacement.

Si vous trouvez quelques aspects orthopédiques à cet article, vous avez raison. Petzke dit « En utilisant Caloped, j'ai été capable de corriger la mauvaise répartition de charge des cyclistes, qui avaient par exemple des douleurs aux genoux à cause d'une mauvaise coordination ou une perte de puissance causée par une tension musculaire inutile ». L'un d'entre eux est Stefan Famulla, un coureur amateur de Dillingen. Pendant plus de deux ans il a eu mal aux genoux pendant qu'il pédalait. Les docteurs lui ont diagnostiqués un cartilage endommagé mais ne l'ont pas vraiment aidé. Après les analyses avec le système Caloped, il a changé sa technique et dit « Je peux pédaler sans douleur pour la première fois. Je recommande à tous ceux qui ont une douleur au genou d'utiliser cette méthode ». Adapter son style n'a pas été un problème pour Famulla, mais il doit se le rappeler pendant une saison, pour ne pas retomber dans son ancienne façon de pédaler. Point positif, il a dit « Je remarque aussi une nette amélioration de la performance ».

Suivre le mouvement du corps

Comment pouvez-vous apprendre le mouvement recommandé par Petzke ? Le développeur de Caloped dit « Suivre le mouvement du corps - comme un coureur le fait. Il ne se soucie pas de la puissance transmise au sol. Si la tension musculaire et le mouvement des articulations sont en harmonie, aucun effort n'est gâché ». Comme exemple d'un athlète qui est orienté vers le mouvement, Petzke cite Lance Armstrong et donne un conseil : « quand vous pédalez, ne pensez pas à la puissance mais suivez et amplifiez plutôt le mouvement naturel de votre corps. De cette façon vous augmenterez naturellement votre vitesse de mouvement - en d'autres mots votre fréquence de pédalage (cadence). La capacité à modifier la cadence est très différente d'un coureur à l'autre, poursuit Petzke, j'ai testé un professionnel qui ne pouvait pas changer sa cadence peu importe comment il essayait. D'autres cyclistes trouvent cela facile d'influencer la puissance des mouvements individuels ».

Unsmooth action

Diagramme 1. Le diagramme montre un pédalage dans lequel le genou (rouge) ne travaille pas assez par rapport à l'ensemble (vert) et il est antagoniste.

ideal smooth action

Diagramme 2. Ce diagramme montre un très bon pédalage. Le genou (rouge) et la hanche (bleu) contribue de manière égale au travail tout entier (vert). Dans la partie arrière du vélo, la puissance est inférieure, mais toutes les actions vont dans la même direction, en d'autres mots, toutes utilisées pour la propulsion.

Introduction au pédalage fluide



ideal pedalling action at 90 degrees
Exetension correcte de la jambe :
Les extenseurs de hanche et le groupe des extenseurs du genou se contractent rapidement et génèrent de l'énergie. Une force est automatiquement appliquée sur la pédale, transférant l'énergie dans un rapport 1 : 1. La manivelle fait faire au pied un mouvement circulaire et soutient le mouvement par des forces orientées radialement. Cela empêche toute perte d'énergie (forces de soutien neutres). Il ne faut pas laisser le mouvement de la manivelle vers l'arrière pour ne pas appliquer une force de résistance dans cette direction. Avant que le genou ne soit assez étendu dans la position 5 heures. Tirer avec les « mauvais » muscles situés derrière l'articulation du genou qui est toujours tendue et en extension provoque pour commencer une perte d'énergie (dans la jambe) mais ne donne aucune énergie au niveau de la manivelle. La puissance travaille comme représenté par les flèches vertes et est égale à l'énergie transférée à la manivelle. Et pour une valeur supérieure, le coût énergétique pour les muscles et les articulations est inférieur !

ideal action at 210 degrees
Levée correcte des jambes :
Pour commencer les fléchisseurs du genou sont contractés (biceps fémoral) puis ce sont les fléchisseurs de hanche (Ilio-psoas). Les deux groupes génèrent de l'énergie quand ils se contractent selon leur tension volontaire. Quand le mouvement de la cuisse et de la jambe est ressenti, les muscles sont mis en action au bon moment - ou à la bonne position de l'articulation. Une fois encore (comme toujours) il y a transmission automatique de la puissance à la manivelle, qui transfert cette énergie dans un ratio 1 : 1. Ne vous laissez pas distraire par l'application de la puissance. A la place, ressentez plutôt le mouvement de votre corps. Ensuite la mise en action des muscles se fera dans le bon timing ! La direction notionnelle du mouvement pour mettre en action les bons groupes musculaires est dans la direction de la flèche verte.

Résumé La manière qu'on avait de voir le pédalage fluide jusqu'à présent a été supplantée. Le moyen d'avoir un pédalage plus fluide et plus efficace n'est pas la force que vous sentez sur les pédales mais l'activité musculaire ressentie dans le mouvement des jambes. Plus d'informations à ce sujet (en allemand) sur www.caloped.de.



Plan d'entrainement vélo | Plan d'entrainement triathlon | Plan d'entrainement pour la course à pied | Plan d'entrainement ski de fond | Plan d'entrainement Vélo de montagne