Aide

Est-ce que le triple saut et le 100 mètres sont réellement des épreuves d'endurance ?


La musculature est un facteur limitant important de la performance dans les sports d'endurance. Continuer à lire pou voir comment entraîner vos muscles de façon optimale.


Comment les performances d'endurance - comme le temps pour finir le prochain 10000 mètre peut être prédit ? Avec les résultats des courses plus courtes ? Ou peut être avec les résultats de laboratoires des derniers diagnostics de performance ? Les scientifiques ont examiné cette question et sont arrivés à une conclusion très surprenante : après plusieurs tentatives, le triple saut avec départ debout est le meilleur outil de prédiction pour le temps au 10000 mètres pour 36 coureurs entraînés à cette distance. (Source : The Journal of Strength and Conditioning Research, Vol 15, Issue 4, Article: pp. 405–412).

Comment est-ce possible ? Le course sur 10000 mètres est une discipline aérobie, ou vous attendrez que la consommation d'oxygène maximum soit essentiel et un exercice de saut anaérobie, ou la consommation d'oxygène peut ne pas être prise en compte. L'étude suggère que c'est la musculature qui est décisive pour la performance. En passant, d'autres études sont arrivées aux mêmes conclusions. Les sprints courts de 30-50 mètres sont aussi de bonne indicateurs pour le temps au 10000 mètres.
Sauter au lieu de courir ?

Que faut-il faire ? S'entraîner au triple saut au lieu de courir ? Non. En fait vous pouvez améliorer votre endurance avec un entraînement de sprint pure - mais il est plus prometteur de réaliser des entraînements d'endurance musculaire et de vitesse en complément d'entraînement de pure endurance. Explications : les muscles squelettiques sont faits de trois types de fibres musculaires, les fibres à contraction lente, les fibres à contraction rapide A et les fibres à contraction rapide B. La proportion et l'étendue de ces fibres sont surtout génétiquement déterminées. Mais le principe fonctionnel sous-jacent est le même pour tous les athlètes : les fibres à contraction lente se contractent lentement, ne sont pas spécialement fortes mais sont infatigables. Les fibres à contraction rapide A sont plus rapides et plus fortes mais ont moins de résistance. Les fibres à contraction rapide B sont très fortes, rapides et ont le moins d'endurance - elles sont utilisées pour les sprints et les sauts.

Comparaison entre les types de fibres musculaires